Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Comité d'Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT) du ministère de l’Éducation nationale s’est vu remettre une enquête menée auprès de collègues de STI2D (Sciences et Technologies de l’Industrie et du Développement Durable)...

L'enquête démontre que les personnels souffrent de la réforme qui leur a été imposée.

Ainsi, selon l'enquête, ils/elles seraient 51 % à juger le contenu de leur formation inadaptée (27 % n’assurent d’ailleurs ni l’enseignement transversal ni celui en langue vivante) et 65 % à trouver qu’enseigner est plus anxiogène qu’avant la réforme. 36 % projettent de quitter l’enseignement en STI2D.

Cette enquête confirme les critiques que la CGT Éduc’action avait émises sur cette réforme et sur sa mise en œuvre. La balle est maintenant dans le camp du gouvernement actuel qui n’a jamais souhaité remettre en cause une réforme imposée par la droite.

Il est temps de prendre en compte la souffrance des collègues en leur apportant une formation de qualité, hors du temps de travail.

Mais au-delà, la CGT Éduc’action exige la remise à plat complète de la réforme avec maintien de tous les postes dans le respect des qualifications et des disciplines des personnels, pour une véritable voie technologique industrielle renouvelée, au service de la réussite des élèves. 

Montreuil, le 17 septembre 2014

Le communiqué au format  

Tag(s) : #LGT

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :