Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

logo ursenCOMMUNIQUE DE PRESSE

 

Première organisation syndicale dans les lycées professionnels en Basse-Normandie, l'URSEN CGT répondra favorablement à la proposition de rencontre du candidat François Hollande sur les questions de formation professionnelle. Elle portera les valeurs de la CGT dans l'intérêt des salariés, du pays et du progrès. Sa démarche est toujours la même à l'égard des partis politiques et des candidats républicains qui en font la demande.

 

Elle le fait d'autant plus volontiers que les questions d'emploi, de création de richesse, de développement économique, de progrès social  et de formation professionnelle tout au long de la vie sont intimement et inextricablement liées.  Sur le moyen et long terme, c'est l'avenir des jeunes et du pays tout entier qui se jouent. Pourtant, ce sujet, particulièrement complexe, est trop souvent mal connu, voire méconnu, des responsables politiques, administratifs et quelques fois économiques.

 

En la matière, chaque acteur doit assumer pleinement son rôle et ses responsabilités. L'Etat a l'entière responsabilité pour assurer une culture commune et l'accès à au moins un premier niveau de qualification dans le cadre de la formation initiale. Les entreprises ont la responsabilité de l'entretien et du développement des qualifications des salariés.

A ce principe de responsabilité, s'ajoute celui de résultat. Chacun a  l'obligation de mettre les moyens pour atteindre le résultat attendu et en rendre compte.

 

C'est pourquoi la CGT propose de reconquérir la formation professionnelle initiale et continue pour en faire une voie de la réussite. Elle propose la rupture avec la culture de l'échec qui ne laisse place qu'au "soutien", aux "remédiations", à "l'accompagnement personnalisé", à "l'accompagnement individualisé"... Ces mots, expressions et réalités ont depuis de longues années discrédité les décideurs et leurs porte-paroles. Ils ne sont ni porteurs d'une ambition ni dignes des premiers responsables de la nation.

 

La formation professionnelle en France a pourtant prouvé son efficacité et ses capacités à relever les défis de l'élévation du niveau des qualifications. Les baccalauréats professionnels, mis en place il y tout juste un peu plus de 20 ans ont été une des réussites du système éducatif en France durant ces quarante dernières années. Pourtant ce sont ces réussites qui viennent d'être mises à mal récemment. La diminution drastique des moyens d'enseignement a été payée par la diminution des horaires, en particulier de formation professionnelle  pour les élèves, l'effondrement du contenu et de la qualité des formations, le "décrochage" non seulement des jeunes mais de l'ensemble du système de formation.

 

C'est avec cette réalité que nous devons rompre pour redonner une dynamique et du sens à l'ensemble du système éducatif. la rupture avec la culture de l'échec et de l'accompagnement social doit être totale et immédiate. La CGT est disponible pour agir; nous l'avons fait. Nous avons tous  les moyens pour l'action si nous en avons le désir, la volonté et le courage.

Tag(s) : #Académie - Région
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :