Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Que fait l’Agence régionale de santé ?

vendredi 1er juin 2012, par Sabine Ferry

 

La nouvelle prison de Condé sur Sarthe (près d’Alençon) doit ouvrir prochainement ses portes. Telle que prévue, l’ouverture de ce nouvel établissement qui accueillera 300 fonctionnaires dès le mois de juin pose de nombreux problèmes. Les implications et les conséquences sur le territoire local et régional sont considérables et il semble que les pouvoirs publics aient bien du mal à répondre aux interrogations de la CGT Action sociale de Basse Normandie.

Les notifications budgétaires de fonctionnement de l’Unité de consultations et de soins ambulatoire (UCSA) faites aux deux établissements (CHIC Alençon Mamers et CPO d’Alençon) sont bien plus faibles que prévues initialement, ce qui réduit de moitié le nombre de salariés de la santé prévus. Depuis le 16 avril dernier, la CGT a demandé audience au directeur de l’Agence régionale de santé (ARS) et à la Préfecture de région. « Si la Préfecture a donné suite, l’ARS n’a même pas daigné prendre acte de notre demande. »
Un rendez vous prévu le 29 mai dernier à la Préfecture a été reporté au lundi 11 juin. « Si d’ici cette date, le Directeur de l’ARS ne nous donne pas signe de vie, nous en tirerons les conséquences en intervenant directement auprès du cabinet de la Ministre Marisol Touraine », prévient le syndicat.
Il s’adressera donc au Préfet et au directeur de l’ARS, ainsi qu’aux personnalités politiques concernées, notamment en questionnant les politiques de garanties de soins de qualité, si les moyens alloués sont bien en dessous des besoins.
En pointant l’organisation du travail et les risques de réductions de l’offre de soins pour le reste de la population, compte tenu du caractère prioritaire et sécuritaire de l’établissement.
Mais aussi en posant la question de la politique d’emplois (facilitant la réinsertion), dans un secteur sinistré depuis la fermeture de Moulinex ou d’autres usines, dans un contexte d’activité économique rurale ou de services (4087 demandeurs d’emplois dépendent de l’agence locale d’Alençon).
Enfin en rappelant la nécessité de repenser les politiques de logement, de transports, scolaires... quand il s’agit d’accueillir 300 fonctionnaires et leurs familles.

Tag(s) : #Académie - Région
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :