Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

jeudi 14 février 2013 , par Sabine Ferry


Un chômeur de 42 ans s’est immolé par le feu, mercredi 12 février, devant une agence de Pôle emploi à Nantes. La veille, il avait envoyé un message au quotidien Presse Océan : « Je vais me brûler à Pôle emploi car j’ai travaillé 720 heures et la loi c’est 610 heures et le Pôle emploi a refusé mon dossier. Merci. Au revoir. »

Le Comité national CGT des privés d’emploi a aussitôt réagi, en dénonçant avec fermeté « l’inhumanité avec laquelle les chômeurs sont traités les poussant comme aujourd’hui à mourir de pauvreté sous couvert de l’application d’une règle qui ne sert qu’à sanctionner, fliquer et humilier les chômeurs. »

Selon le syndicat, Pôle emploi ne peut pas se dédouaner de ses responsabilités dans cette affaire. « Ce geste, d’une violence indescriptible, n’est que la répercussion des règles mises en place par l’institution qui aujourd’hui n’est plus en phase avec les situations sociales », a-t-il précisé.

La CGT Pôle emploi a immédiatement demandé la mise en place d’un CHSCT « afin de faire toute la lumière sur cette affaire ».

Le Comité national CGT des privés d’emploi a appelé tous les chômeurs à se mobiliser le 12 mars prochain devant les agences Pôle emploi.

Tag(s) : #Actualité
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :