Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Démarrée en 2010, la réforme du lycée, suivie des réformes STI2D et STMG, se présente comme un élément du puzzle de la casse organisée du service public d’éducation.

Ces réformes ne permettent pas de faire réussir tous les élèves car ce n’est pas leur but. Bien au contraire, il s’agit de faire des économies de postes et de proposer un autre type d’école, une école qui encourage la concurrence et qui accepte les inégalités. L’absence d’objectif pédagogique progressiste se voit notamment à travers l’absence de formation quasi-totale, que ce soit pour la reconversion des profs de STI, pour les enseignements d’exploration ou l’accompagnement personnalisé...

Lire la suite dans notre 8 pages "Spécial Lycée" (avril 2012)

Tag(s) : #LGT
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :