Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« Viens, écoute, ces mots qui vibrent sur les murs du mois de mai » écrivait Georges Moustaki dans le "Temps de vivre". « Je voudrais sans la nommer vous parler d’elle… On l’appelle révolution permanente ».

C’est un artiste engagé, contestataire, révolté contre les injustices qui vient de s’éteindre. Chanteur, parolier, poète, il a écrit pour les plus grands : Piaf, Reggiani, Barbara, Greco et tant d’autres. Humaniste et progressiste, c’est sa rencontre avec Mikis Theodorakis qui lui fait comprendre que poésie et engagement peuvent aller de pair. Sa vie durant il aura un œil attentif sur « tout ce qui lutte et qui bouge » et soutiendra maintes fois les salariés en lutte. L’amour et l’espoir, une société plus juste transcendaient dans ses innombrables compositions. C’est une des dernières légendes de la chanson française qui s’en est allée.

La CGT, son Secrétaire général Thierry Lepaon saluent l’homme et l’immense artiste qui vient de nous quitter. Son œuvre restera, elle, vivace.

Montreuil, le 24 mai

Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :