Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

jeudi 29 novembre 2012 , par Sabine Ferry


Tous les personnels de la DGFiP (Direction générale des finances publiques) étaient appelés à se mettre en grève et à participer aux actions et aux rassemblements organisés partout en France, mardi 27 novembre 2012. La moitié des agents que comptent les Finances publiques dans le département de l’Aude ont participé aux rassemblements et arrêts de travail. Certains services étaient d’ailleurs fermés.

Trois cents agents audois sur 600 ont donc cessé le travail à l’appel de l’intersyndicale (CGT, CFDT, FO, CFTC, Unsa). Il faut dire que 26614 emplois ont été supprimés depuis 2002 au niveau national.
En 2013, 15 emplois supplémentaires devraient être supprimés dans le département, plus de 2000 dans tout le pays. « Il n’y aura bientôt plus personne aux guichets », pouvait-on entendre mardi, devant la cité administrative de Narbonne.
Pour l’intersyndicale, les coupes sombres dans les effectifs sont « inacceptables ». Les conséquences se mesurent déjà fortement : augmentation des charges de travail, dégradation des conditions de travail, files d’attentes qui s’allongent...
A force de supprimer les emplois, « les petites villes seront privées de services publics, il n’y aura plus de justice sociale », craignent les manifestants.

Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :