Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Conseil national de la transition énergétique a été mis en place le 29 novembre 2012. Cette instance très large doit se réunir tous les mois pour rythmer le débat National sur la transition énergétique.

Dans le prolongement de son intervention lors de la conférence environnementale, la CGT a réaffirmé à cette occasion les conditions qui lui semblent indispensables pour une transition réussie. Le débat doit partir des préoccupations suivantes :

- les enjeux climatiques et environnementaux,

- la satisfaction des besoins sociaux par la recherche de l’efficacité énergétique en matière d’habitat, de transport et de consommation industrielle et tertiaire,

- le renforcement des filières industrielles énergétiques et la maîtrise publique du secteur, permettant le développement des emplois et la maîtrise de l’évolution des prix des énergies.

La CGT a confirmé, en outre, qu’un débat complet devait intégrer l’ensemble des énergies ainsi que les tous les secteurs impliqués et ne pas se réduire à une opposition stérile entre nucléaire et énergies renouvelables.

Pour cela, le Comité des experts se doit de refléter la pluralité des approches et des expertises existantes sans exclure celles émanant du monde syndical.

La prochaine réunion fixée au 13 décembre, lors de laquelle sera présenté le comité des experts, permettra de vérifier si cette pluralité est respectée.

La CGT a aussi insisté pour que les débats régionaux, qui sont conduits pour la première fois dans ce type de processus par les élus des collectivités territoriales, associent bien les représentants des différents collèges (syndicats, employeurs, ONG, services de l’Etat) et s’appuient sur les CESER.

Montreuil, le 30 novembre 2012

Tag(s) : #Interpro
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :