Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

lundi 27 mai 2013 , par Frédéric Dayan


L’effondrement de l’immeuble où ont péri plus de mille femmes, hommes et enfants de l’industrie de la confection a une nouvelle fois mis en lumière les conditions de travail sociales et humaines indécentes dans lesquelles les vêtements sont confectionnés pour le compte des grandes enseignes généralistes comme Carrefour ou spécialisées comme H&M, Benetton.

Pour sa part, la CGT du groupe Carrefour souligne qu’elle avait déjà alerté la direction en 2005 à la suite d’un autre drame, l’effondrement de l’usine Spectrum. Si des mesures semblaient avoir été prises et constatées par une délégation de syndicalistes européens sur place, la CGT Carrefour note aujourd’hui avec amertume "que les conditions de travail des ouvriers, du textile notamment, figurent toujours parmi les pires au monde, accuse la CGT Carrefour dans un communiqué. Après cette énième catastrophe au Bangladesh, des milliers d’ouvriers « esclaves modernes » poursuivent la lutte pour leur dignité et leurs droits, pour dénoncer avec force cet esclavage économique.
La CGT Carrefour apporte tout son soutien à ces travailleurs en lutte au Bangladesh comme ailleurs dans le monde."

Tag(s) : #Actualité
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :