Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

Près de 300 camarades de la CGT étaient réunis ce midi, devant le tribunal de grande instance, pour soutenir une des leurs convoquée au tribunal.

La CGT a frappé fort ce midi, devant le TGI d’Alençon. À 14 h, la secrétaire générale de l’union locale d’Alençon était convoquée pour répondre, devant le tribunal correctionnel, d’injure publique. Le 2 janvier 2013, lors d’une manifestation de soutien à une salariée licenciée des Ateliers de Beauvais, à Lonrai, elle aurait insulté l’épouse du patron qui avait ensuite porté plainte.

Ce que dénoncent les syndicats c’est que l’épouse du patron de l’entreprise aurait elle aussi été maltraitante envers la salariée licenciée. Et que la plainte de cette dernière est pour le moment restée lettre morte. Le syndicat a dénoncé la différence de traitement.

L’affaire qui devait être instruite cet après-midi a finalement été reportée au 4 septembre 2014. La formation du tribunal, en juge unique, ne pouvait en effet pas juger ces faits qui relèvent de la compétence d’une collégiale.

 

 

 

Tag(s) : #Académie - Région

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :