Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Président de la République a présenté 34 projets industriels d’avenir. La CGT apprécie positivement l’investissement de la puissance publique pour une vision et un avenir industriel. Mais les plans présentés comportent des lacunes importantes :

• Aucune garantie de voir ces plans et projets industriels produits en France ;
• Ces plans sont pilotés par des industriels motivés par les seuls intérêts de leurs propres actionnaires ;
• Ces plans sont financés en grande partie par l’argent public qui vient s’ajouter aux 200 milliards annuels déjà versés aux entreprises sans aucune efficacité sur l’emploi, les salaires ou sur la réindustrialisation du pays.

Le risque d’effet d’aubaine est donc bien réel.

La CGT porte l’ambition d’une nouvelle politique industrielle avec comme première exigence la pérennité et le développement des emplois et des secteurs industriels stratégiques menacés par la financiarisations de l’économie.

Cette politique industrielle doit reposer sur un investissement massif dans les capacités humaines et productives, la recherche et les services publics.

Cela passe par un autre mode de développement, répondant aux besoins des populations, aux développements et aux solidarités des territoires et à la préservation de l’environnement.

Montreuil, le 2 octobre 2013

PDF - 57.5 ko
Projets d’avenir pour une nouvelle France
Tag(s) : #Interpro
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :