Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Au 15ème mois consécutif de hausse du nombre des demandeurs d’emploi, dépassant les 3 millions de chômeurs indemnisés et un total de plus de 5 millions en ajoutant les bénéficiaires du RSA, les demandeurs d’emploi en formation et ceux qui ne sont pas comptabilisés, la nécessité de sortir du dogme prétendant que le coût du travail serait responsable de la crise s’impose.

Il est urgent de sortir de la logique de privilégier la rémunération des actionnaires dont le coût est nettement plus élevé que le coût du travail, alors que la rentabilité financière des entreprises est en hausse.

C’est de nouvelles stratégies pour la création d’emplois dont le pays a besoin, en investissant dans les moyens des services publics pour l’emploi, l’éducation, la formation, la recherche et le développement.

Les négociations en cours pour la sécurisation de l’emploi doivent véritablement aboutir à trouver les leviers de relance de l’emploi associés à un Nouveau Statut du Travail Salarié et la Sécurité Sociale Professionnelle pour tous.

L’intervention des salariés et privés d’emploi est plus que jamais nécessaire pour faire entendre ces revendications.

Pour peser sur les négociations, Pour permettre la relance de l’industrie et de l’emploi, La cgt appelle à participer aux manifestations du 9 octobre à Bordeaux, Epinal, Lyon, Marseille, Paris, Rennes, Toulouse et Clermont Ferrand.

Montreuil, le 26 septembre 2012

Tag(s) : #Interpro
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :