Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La CGT Éduc’action Caen a pris connaissance de la création du mouvement des "stylos rouges", nous ne pouvons qu'encourager un mouvement revendicatif qui, sur la plupart des points, rejoint la plateforme revendicative de la CGT Éduc’action.


 

Nous avons lu avec attention le manifeste de ce mouvement.

A titre informatif, nous tenons à apporter quelques éclairages sur notre propre engagement au quotidien dans les luttes pour l'amélioration des conditions de travail de tous les agent.e.s de la Fonction Publique d'Education sans distinction de corps ni de grade.

En effet, il faut rappeler que la CGT est un syndicat confédéré investi dans la défense des 3 versants de la Fonction Publique et dans l'union des luttes du privé et du public.

Au sein de l'éducation notre syndicat accueille tous les personnels : enseignant.e.s et non enseignant.e.s. de l’enseignement Public comme de l’enseignement privé sous contrat.


 

  1. Concernant les rémunérations : 

La CGT Éduc’action réclame le dégel immédiat du point d'indice et l’alignement de ce dernier sur l’inflation mais pas seulement : elle exige un rattrapage car l'inflation, elle, n'a pas été gelée. Nous réclamons ainsi une augmentation de 400€, soit 90 points d'indice, en rapport avec la baisse calculée du pouvoir d'achat.

Nous restons opposés au jour de carence.

Nous sommes favorables à la création de postes et défavorables à la multiplication des heures supplémentaires surtout défiscalisées.

Nous sommes pour le retour de l'âge de départ à la retraite à 60 ans, après 37,5 annuités de cotisation, avec 75% du dernier traitement calculé sur le dernier indice obtenu.


 

  1. Conditions de travail :

Nous exigeons des emplois statutaires dans toute la Fonction Publique et notamment pour les fonctions de remplacement.

Nous revendiquons, en collège et écoles 20 élèves par classe maximum, 15 en éducation prioritaire, 12 élèves en classe de Langues.

Nous réclamons la réduction du temps de travail, la titularisation des personnels précaires et la mise en place d'une médecine de prévention.

La suppression des APC : activités pédagogiques complémentaires qui s’ajoutent au temps de travail de l’enseignant.

  1. Une autre école

La CGT Éduc’action est pour une Ecole émancipatrice et non pour une école du tri.

Nous sommes fermement opposés à la sélection précoce et donc opposés aux présentes réformes des Lycées Généraux et Technologiques et des Lycées Professionnels.

Nous sommes favorables à une meilleure prise en charge de la difficulté et de l'échec scolaire. Par le renforcement des dispositifs existants, rased, segpa, ... d’une part, et la création d’autres dispositifs necessaires.

Nous sommes attachés au respect de la liberté pédagogique qui doit s'exercer de façon collective.

L'école doit demeurer un lieu d'apprentissage de la vie en collectivité et non l'antichambre de la concurrence entre les individus.

Certaines de ces revendications, tout comme celles du manifeste des stylos rouges, ne peuvent être obtenues (le point indiciaire par exemple et la retraite) que par la recherche de convergences avec les fonctionnaires des 3 Fonctions publiques (Etat, Hospitalière, Territoriale). C’est-à-dire par une démarche collective et interprofessionnelle qui est celle de la CGT toute entière.

La CGT Éduc’action, syndicat confédéré, sera de ces combats.

 

Pour la CGT Éduc’action Caen, la commission exécutive 07/01/2019.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :