Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le gouvernement fait le choix idéologique de confier le pilotage de la formation au MEDEF et aux branches professionnelles. Cela fait peser un risque sur l’avenir de la filière GA qui n’est pas clairement rattachée à une branche.

Le ministre considère qu’il y a trop d’élèves en bac pro GA aujourd’hui, il annonce vouloir une réduction de 50% des effectifs élèves. Cela va s’accompagner d’un plan de reconversion massive des profs de GA : sur 4700 enseignant·es, il y a 550 non-titulaires qui sont directement menacés et 1 400 qui seront à reconvertir dans les 5 prochaines années...

Lire la suite dans le tract de la CGT-Éduc'action au format

Tag(s) : #Enseignement pro

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :